Internat pour apprendre le japonais

Entrer dans notre internat pour apprendre tout du japon, en passant par la langue, aux cours d'histoire, de géographie, de sports, et aussi pour tout savoir des traditions...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 théatre de Noh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itachi
Admin
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 29
Localisation : Dijon... enfin dans un coin paumé à coté
Date d'inscription : 03/07/2007

MessageSujet: théatre de Noh   Dim 30 Mar - 17:51

Le Noh est un drame scénique du type antique, différent de toute autre représentation dramatique. Le mot Noh signifie « Habileté », « action », ou « talent ». Donc on parle de la représentation « Noh », d’un héros ou d’un démon, il faut entendre par là que ce sont les « talent » d’un héros ou d’un démon qui son représenté. Dans le Noh, les acteurs principaux sont appelés Shite (principaux) et leur subordonnée Waki (assistants). Le rôle de ces derniers est principalement celui d’interprète. Quelque soit le nombre des acteurs, il y a toujours des Shite et des Waki, mais ceux-ci peuvent aussi avoir des Tsure (compagnons) et des Tomo(suivants). Il y a un orchestre composé de quatre instruments, deux tambours à mains, un placé sur l’épaule gauche, l’autre sur le genou gauche, un autre tambour a baguettes, et une flûte. Les musiciens, auxquels sont adjoints des récitants formant le chœur, sont disposé en ligne. Les récitants chantent distinctement, et les acteurs règlent ainsi leur pas et leurs gestes. Les chants récitatifs sont souvent produits en dehors de la scène du Noh, avec ou sans accompagnement, mais, par contre, le Noh n’est jamais représenté sans chants, parce que sans celui-ci, la représentation ne serais pas compréhensible. Aussi le chant récité de style archaïque et d’un ton mélodieux, est très en faveur dans tout le pays parmi les hautes classes et les classe moyennes.

L’origine du Noh reste obscure, mais la majorité des ouvrages furent écrits durant le XIVème et XVIème siècle pas les acteurs du Noh renommées, sous le patronage du Shogoun Ashikaga. Les acteurs représentaient leur « talent », à l’occasion des cérémonies officielles, ou des divertissements. Plus tard, dans la période des Tokugawa, le Noh devint une nécessité cérémoniale pour les classes militaires, les acteurs atteignant alors l’apogée de leur influence social. Le Noh traite le plus souvent de sujets historiques, fortement imprégnés des idées bouddhistes, en raison de l’influence des prêtes sur leur composition. Sur environ un millier de pièces de Noh, supposées avoir été composées, huit cents à peu près ont survécu, dont 242 sont jouées actuellement.

La scène du Noh est bien plus petite que celle des théâtres ordinaire, et se compose d’un toit sous le toit d’une maison, en raison du fait que le Noh, à son origine, se jouait au grand air. Les acteurs portent des costumes magnifiques, et quelquefois des masques purement japonais, de très grande valeur. Il existe aujourd’hui huit écoles pour les acteurs de Noh, des représentations publiques sont données régulièrement à Tokyo, Kyoto, et Osaka.





_________________



Si tu veux me tuer, méprise moi, déteste moi. Et mène une vie paisible. Fuis, fuis… et arrange toi pour rester en vie. Et un jour, lorsque tu auras les mêmes yeux que moi, viens me retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internatjape.bestofforum.net
 
théatre de Noh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» questions sur le théatre
» Manifestation contre une piece de théatre anti-chrétienne réprimée durement a Paris.
» le théatre classique
» Antigone en video *** pièce de théatre
» Recherche Controle sur le Théatre [ 6E & 5E ] Merci !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Internat pour apprendre le japonais :: Cours :: Cours sur les traditions-
Sauter vers: